MIRÈIO

Musique : Mireille (mixage) - Charles Gounod (1818-1893)
Taille de l'animation : 2 358 Ko - Recommandations pour les connexions bas débit

Pour une bonne lecture de l'animation choisissez l'affichage plein écran de votre navigateur ou touche de fonction F11
Pour revenir à l'affichage normal appuyer à nouveau sur la touche F11

Naissance de MIREILLE

" …Je m’étais proposé de faire naître une passion entre deux beaux enfants de la nature provençale, de conditions différentes, puis de laisser à terre courir le peloton, comme dans l’imprévu de la vie réelle, au gré des vents !
….N’était-il pas vivant, chantant autour de moi, ce poème de Provence avec son fond d’azur et son encadrement d’Alpilles ? L’on avait qu’à sortir pour s’en trouver tout ébloui. Ne voyais-je pas Mireille passer, non seulement dans mes rêves de jeune homme, mais encore en personne, tantôt dans ces gentilles fillettes de Maillane qui venaient, pour les vers à soie, cueillir la feuille de mûrier, tantôt dans l’allégresse de ces sarcleuses, ces faneuses, vendangeuses, oliveuses qui allaient et venaient, leur poitrine entr’ouverte, leur coiffe cravatée de blanc, dans les blés, dans les foins, dans les oliviers et dans les vignes ?
"
Frédéric Mistral " Mémoires et récits "


Cante uno chato que, pecaire!
Noun pousquè ‘vé soun calignaire!...

Je chante une jeune fille, qui, la pauvre,
Ne put pas avoir son amoureux.


F. Mistral

Quand la pauvre Nanon, mon aïeule maternelle, voulait gracieuser quelqu’une de ses filles:
— C’est Mireille, disait-elle, c’est la belle Mireille, c’est Mireille, mes amours...

Frédéric Mistral " Mémoires et récits "

Penchons-nous sur le berceau de cette enfant prédestinée: son père s’appelle Mistral, sa mère s’appelle la Provence, son parrain s’appelle Lamartine, voilà tout le mystère de sa naissance et de sa gloire.
Emile Ripert "Mireille, Mes Amours..."

1858 - MIREILLE et Alphonse de LAMARTINE

1863/1864 - MIREILLE et Charles GOUNOD

1904 - Festo Verginenco

1930 - MIREILLE et Emile RIPERT

MIREILLE - Epilogue


MIRÈIO complément

8 septembre 1859 - MIRÈIO
29 mars 1909 - Lettre de Frédéric MISTRAL à Emile RIPERT
14 juin 1930 - Mireille mes amours ... Quand je serai bachelièrePages 204 à 208 - Epilogue
1931 - Dans ses quinze ans était Mireille Dans es quinze ans était MireilleAnimation et extraits

RETOUR

haut

- Copyright © - Véronique Ripert - Tous Droits Réservés -
Webmaster - Nelly Johnson