Correspondance Louis MALBOS

15 octobre 1934

Louis MASBOS - Conservateur du musée Granet à Emile RIPERT
15 octobre 1934

"Votre victoire de Marseille est la victoire des poètes et tous les poètes de Provence en sont gonflés d'orgueil. Je ne peux pas vous dire comme le résultat appris ce matin à la première heure, après toute cette campagne que j'ai suivie toujours de tou coeur avec vous, est un bonheur pour moi. C'est que votre élection, bien sûr, dépasse de bien loin la portée d'une élection habituelle. C'est toute une partie de la Provence, toute une partie du peuple Marseillais qui a voté hier pour la Provence qui chante et qui lutte dans un combat fécond. Aujourd'hui ce n'est pas seulement un canton de Marseille mais toute la Provence fidèle qui vous a pour représentant.
Nous pouvons bien, maintenant, songer au temps qui n'est peut-être pas bien loin, ou le monde sera conduit au rythme des poètes, de ceux qui connaissent les secrets de la terre, la marche des étoiles et la marche du peuple.
Je sais bien que de partout, à votre porte vont grandir les mots de félicitations. De toutes ces voix qui monteront vers vous, je voudrais que cette voix du plus jeune peut être de vos amis, soit pour vous la voix de la Provence neuve et fidèle, de toute cette provence qui lutte et qui sait que tôt ou tard, elle finira bien par avoir raison et qui dorénavant met dans votre main courageuse sa foi et ses espoirs qui ne resteront pas toujours vains. Je suis plus que jamais de tout coeur.
Votre Louis Malbos.
"

RETOUR

haut

- Copyright © - Véronique Ripert - Tous Droits Réservés -
Webmaster - Nelly Johnson